Apprendre l’Allemand en lisant les meilleurs écrivains d’Allemagne

Arrêter
Berlin Translate

Lire la littérature germanophone revêt une importance particulière dans le processus d’apprentissage de l’allemand ou dans le fait de devenir entièrement bilingue. Nos traducteurs francais-allemand en savent quelque chose. 

Les écoliers ou étudiants qui débutent leur apprentissage de l’allemand peuvent écouter des livres audio ou lire eux-mêmes les textes, idéalement à voix haute. Si vous avez cependant besoin d’une traduction vers l’Allemand, n’hésitez pas à faire appel aux services de notre agence de traduction basée sur Berlin. Nous proposons notamment des traductions certifiées de qualité. 

Grâce à cette technique, ils peuvent améliorer aussi bien leur écriture que leur prononciation. Par ailleurs, la littérature allemande possède un rang très élevé dans le monde !

Si tu lis la littérature allemande, tu peux à la fois faire rapidement des progrès en allemand et apprendre des choses sur la culture allemande.

Voici une liste des auteurs germanophones que tu dois absolument lire !

Apprendre l’Allemand avec la littérature classique : Johann Wolfgang von Goethe

Style littéraire

Johann Wolfgang von Goethe est l’une des figures essentielles de la littérature allemande. Également homme d’État, l’écrivain a grandement influencé la littérature allemande.

Ses œuvres sont si célèbres que le nom de « Goethe » est souvent employé comme synonyme de la langue allemande[i] !

Composante incontournable des programmes scolaires de toute l’Allemagne, Goethe a commencé à écrire en 1773. Dans ses romans et autres œuvres, l’homme de lettres souhaite recueillir la culture allemande dans son intégralité. Goethe est un écrivain qui s’essaie à tout.

Il est à la fois :

  • Poète,
  • Romancier,
  • Dramaturge,
  • Philosophe,
  • Diplomate,
  • Homme d’État,
  • Théoricien de l’art,
  • Scientifique,
  • Botaniste, etc.

Dans ses œuvres, ce dernier tentait d’associer fiction et philosophie afin d’illustrer la vision du monde qu’avait l’Europe du XVIIIe siècle. Opposant à la Révolution française, Goethe a provoqué de nombreuses controverses, notamment en raison des thèmes sensibles abordés dans ses œuvres, comme par exemple le suicide.

En 1790, un grand nombre d’écrivains anglophones et germanophones considéraient Goethe comme l’écrivain exemplaire. Ce dernier était souvent perçu comme le précurseur du romantisme.

Goethe ne se limitait pas à l’écriture de romans. Pour coucher ses idées sur le papier, il s’essayait à l’ensemble des genres littéraires – l’autobiographie, l’essai, la poésie ou encore le traité scientifique.

Œuvres connues

Parmi les œuvres les plus connues de Johann Wolfgang von Goethe, on retrouve :

  • Faust I,
  • Faust II,
  • Les souffrances du jeune Werther (titre original : Die Leiden des jungen Werthers),
  • Egmont,
  • Torquote Tasso,
  • Le Roi des aulnes (titre original : Der Erlkönig),
  • Prométhée (titre original : Prometheus),
  • Les Affinités électives (titre original : Die Wahlverwandtschaften),
  • L’Apprenti sorcier (titre original : Der Zauberlehrling), etc.

Les souffrances du jeune Werther est un roman faisant partie des œuvres germanophones qu’il faut absolument avoir lu (même si ce roman n’est pas forcément adapté à la lecture dans le cadre d’un cours d’allemand de niveau A1…).

Il s’agit d’un roman épistolaire dans lequel le jeune Werther, apprenti dans le domaine juridique, raconte sa liaison infortunée avec Lotte, la fiancée d’un autre homme. À l’époque, le roman faisait l’objet de nombreuses controverses. Le suicide allait à l’encontre des mœurs citoyennes, le roman était jugé comme immoral.

De plus, il était reproché au roman d’inciter les jeunes au suicide. Cette croyance s’est confirmée par une « vague de suicides » survenue après la parution du roman.

Apprendre l’allemand avec les Thriller : Patrick Süskind

Style littéraire

Né en 1949, Patrick Süskind est un écrivain allemand contemporain. Après ses études à Munich, l’écrivain a déménagé à Paris, où il a commencé à écrire ses premières œuvres.

Süskind vivait et vit toujours très en retrait : il ne s’adonne qu’à très peu d’interviews et parle exclusivement de ses œuvres. L’écrivain puise son inspiration dans des villes françaises qui montrent souvent les coulisses de ses romans : il s’intéresse particulièrement à la France du XVIIIe siècle. En effet, c’est à cette époque que « l’homme moderne » est apparu pour la première fois.

D’ailleurs, le romancier est aussi l’un de nos 10 ambassadeurs de la langue allemande !

En règle générale, ses œuvres sont inscrites dans le passé et mélangent fiction et faits historiques. Pour dresser le portrait de la société de l’époque, Süskind a recours à des descriptions narratives détaillées qui transmettaient les émotions de ses personnages.

Œuvres connues

Le Parfum est sans hésiter le roman le plus célèbre de Patrick Süskind. L’œuvre a connu un succès mondial et compte parmi les romans principaux du XXe siècle.

On retrouve certaines des œuvres les plus connues de Patrick Süskind ci-dessous :

  • Le Parfum (titre original : Das Parfum: Die Geschichte eines Mörders),
  • Le Pigeon (titre original : Die Taube),
  • L’Histoire de Monsieur Sommer (titre original : Die Geschichte von Herrn Sommer),
  • Sur l’amour et la mort (titre original : Über Liebe und Tod),
  • Le Testament de maître Mussard (titre original : Das Vermächtnis des Maître Mussard),
  • La Contrebasse (titre original : Der Kontrabass),
  • Un Combat et autres récits (titre original : Ein Kampf und andere Erzählungen), etc.

Le Parfum raconte l’histoire de Grenouille, un orphelin français né avec un odorat exceptionnel.

Au fil du temps, alors qu’il met concrètement à exécution sa vision du « plus grand parfumeur de tous les temps », Grenouille devient un meurtrier. Manifestement, son parfum aiguisé lui donne un pouvoir absolu et à la fin l’entraîne dans la désillusion et le conduit à l’échec.

L’ouvrage est souvent comparé à la prise de pouvoir par Adolf Hitler.

Apprendre l’allemand avec la philosophie : Thomas Mann

Style littéraire

Né en 1875, Thomas Mann fait partie des écrivains allemands les plus célèbres au monde. Il a indiscutablement marqué l’histoire de la langue allemande.

Lauréat du prix Nobel de littérature en 1929, cet excellent romancier s’est inspiré de Goethe, Schopenhauer ou encore de Nietzsche pour bâtir ses histoires.

Dans ses œuvres, Thomas Mann exerçait une critique subliminale de la vision du monde de l’Allemagne et de l’Europe ; œuvres dans lesquelles il a adapté des histoires bibliques ou classiques de la littérature allemande à son temps.

Ses œuvres ont une forte valeur symbolique. L’auteur brosse véritablement un portrait psychologique de ses personnages. Thomas Mann était certes humaniste, il était cependant profondément convaincu que l’humanité se dégradait : rapidement, il a été considéré comme précurseur de la décadence dans la littérature des temps modernes.

À travers ses œuvres, Thomas Mann essayait de sauver les valeurs humaines et de lutter contre les pensées extrémistes de son temps.

Œuvres connues

  • La Montagne magique (titre original : Der Zauberberg),
  • La Mort à Venise (titre original : Tod in Venedig),
  • L’élu (titre original : Der Erwählte),
  • Les Buddenbrook (titre original : Die Buddenbrooks),
  • Jospeh et ses frères (titre original : Joseph und seine Brüder),
  • Tristan et Isolde (titre original : Tristan und Isolde),
  • Altesse royale (titre original : Königliche Hoheit),
  • Les Confessions du chevalier d’industrie Félix Krull (titre original : Bekenntnisse des Hochstaplers Felix Krull),
  • Tonio Kröger, etc.

La Montagne magique est l’un des romans les plus influents de la littérature germanophone. Thomas Mann y traite des sujets tels que le temps, la maladie, la mort ou également la tentation. Chaque personnage de roman est une allégorie : Settembrini incarne l’humanisme, Naphta matérialise l’extrémisme et Ziemessen représente l’accomplissement de son devoir.

Apprendre l’allemand avec la littérature d’enfance et de jeunesse : les frères Grimm

Style littéraire

Nés respectivement en 1785 et en 1786, les frères Jacob et Wilhelm Grimm étaient des linguistes et philologues devenus célèbres grâce à leurs contes.

Adeptes enthousiastes de la langue allemande, les deux frères ont également rédigé des livres de grammaire afin de familiariser leurs concitoyens avec la grammaire allemande, dont la construction des mots et des phrases.

Les deux linguistes étaient aussi les éditeurs du célèbre « dictionnaire allemand » (titre original : Deutsches Wörterbuch) !

Contrairement aux dictionnaires conventionnels, le dictionnaire des frères Grimm fournit également des explications sur l’origine des mots et leurs racines. Malheureusement, cette œuvre intégrale n’a jamais pu être achevée, les frères avaient en effet sous-estimé l’ampleur d’un tel projet.

Les frères Grimm ont eux-mêmes écrit des contes dans l’objectif d’améliorer le niveau de langue des Allemands et de transmettre le goût de la littérature aux adultes.

À l’origine, les contes des frères Grimm n’étaient pas destinés aux enfants : ce n’est qu’au cours du temps qu’ils se sont adaptés. Des thématiques telles que la mort, la cruauté ou la violence ont été bannies des textes afin que les enfants puissent les lire.

Les contes des frères Grimm ont une double signification : on retrouve dans chaque conte des symboles faisant référence à des problèmes de société en Allemagne du XVIIe siècle.

Œuvres connues

Chacun d’entre nous connaît au moins un conte de Grimm grâce aux films Disney !

Voici certains des contes les plus connus des frères Grimm :

  • Cendrillon (titre original : Aschenputtel),
  • La Belle et la Bête (titre original : Die Schöne und das Biest),
  • Hänsel et Gretel (titre original : Hänsel und Gretel),
  • Le Roi Grenouille (titre original : Der Froschkönig),
  • La Belle au bois dormant (titre original : Dornröschen),
  • Le Petit Poucet (titre original : Der kleine Däumling),
  • Blanche-Neige (titre original : Schneewittchen),
  • Le Petit Chaperon rouge (titre original : Rotkäppchen),
  • Raiponce (titre original : Rapunzel), etc.

Lire les contes des frères Grimm dans la langue originale permet aux écoliers apprenant l’allemand de s’approprier un vocabulaire de base que tout le monde comprend. Les écoliers allemands peuvent à la fois approfondir leurs connaissances linguistiques et mieux connaître les contes des deux linguistes en se plongeant dans ces histoires de leur enfance.

Apprendre l’allemand avec la littérature de guerre : Stefan Zweig

Style littéraire

Né en 1881 en Autriche, Stefan Zweig est l’un des écrivains germanophones contemporains les plus connus au monde. L’écrivain d’origine juive a été particulièrement marqué par son vécu de la Première Guerre mondiale où il faisait partie de l’armée.

La violence qu’il a lui-même vécue a laissé des traces dans ses écrits : au cours du temps, ses textes prennent une tournure de plus en plus brutale. Il en était de même pour d’autres écrivains germanophones de la même époque.

Les œuvres de l’écrivain couvrent des sujets comme l’exclusion sociale, la violence physique et psychique, le refoulement et la psychologie. Par ailleurs, Stefan Zweig était l’un des amis les plus proches du psychiatre Sigmund Freud, qui a inspiré de nombreux personnages de ses romans.

La renommée des romans de l’auteur est certainement aussi liée au destin tragique de ce dernier. Zweig a vécu la Seconde Guerre mondiale comme un deuxième traumatisme. Il perd foi en l’humanité et se suicide en 1942 avec sa compagne Lotte.

Œuvres connues

Voici ses œuvres les plus connues :

  • La Confusion des sentiments (titre original : Verwirrung der Gefühle)
  • Le Voyage dans le passé (titre original : Reise in die Vergangenheit)
  • Le Joueur d’échecs (titre original : Schachnovelle)
  • La Peur (titre original : Angst)
  • Die Liebe der Erika Ewald (titre original : L’Amour d’Erika Ewald)
  • Lettre d’une inconnue (titre original : Brief einer Unbekannten),
  • La Contrainte (titre original : Der Zwang),
  • Amok ou le fou de Malaisie (titre original : Amok. Novellen einer Leidenschaft)

Les œuvres de Zweig sont particulièrement adaptées à une meilleure connaissance de la langue allemande. La plupart de ses textes sont des nouvelles ; c’est pourquoi la lecture de ses ouvrages est plutôt rapide.

De plus, ses œuvres sont accessibles à tous. En 2013, ses romans ont été publiés aux quatre coins du monde. Ceux qui souhaitent apprendre l’allemand en ligne peuvent bien entendu aussi télécharger ses textes en version numérique.

En plus de pouvoir améliorer ses compétences linguistiques, la lecture des œuvres de la littérature allemande permet de découvrir la culture allemande !

[i] Ndt : la langue de Goethe est une expression qui désigne la langue allemande.

translate
Berlin Translate hat 4,38 von 5 Sternen | 286 Bewertungen auf ProvenExpert.com
Übersetzungsbüro Berlin Beglaubigte Übersetzung Übersetzung deutsch englisch