Brésil : l’héritage portugais dans la culture brésilienne

Arrêter
Berlin Translate
Brésil : l'héritage portugais dans la culture brésilienne
Pelourinho, centre historique de Salvador da Bahia au Brésil.

Brésil : l’héritage portugais dans la culture brésilienne. Parmi les différents peuples qui ont formé le Brésil, ce sont les Européens qui ont exercé le plus d’influence sur la formation de la culture brésilienne, en particulier ceux d’origine portugaise. 

Un territoire colonisé par les portugais pendant 322 ans

Pendant plus de 300 ans, le Portugal a colonisé le territoire brésilien, ce qui a entraîné l’arrivée de personnes et de la culture de la métropole vers les terres sud-américaines. Le nombre de colons portugais a considérablement augmenté au XVIIIe siècle, à l’époque du cycle de l’or.

En 1808, la cour de Dom João VI s’est installée au Brésil. Cet événement a eu de grandes implications politiques, économiques et culturelles. Depuis, l’immigration portugaise n’a pas cessé avec l’Indépendance du Brésil. Le Portugal est resté l’une des principales sources d’immigration au Brésil jusqu’au milieu du XXe siècle.

L’héritage gastronomique

Il existe une influence importante européenne sur la gastronomie au Brésil. En effet, les coutumes des colonisateurs portugais constituent les bases de la cuisine brésilienne. Ils ont apportés avec eux différentes techniques culinaires. Les sucreries traditionnelles et l’utilisation d’épices, la culture de riz ou encore le sucre sont arrivés en même temps.

Ainsi, de nombreux plats typiques du pays, par exemple, sont le résultat de l’adaptation des plats portugais aux conditions de la colonie. Par exemple, la fameuse Feijoada brésilienne, un plat très populaire au Brésil, est l’adaptation de la version portugaise du cassoulet. Une adaptation qui résulte de l’incorporation de plusieurs produits locaux à la version originale. 

Les portugais ont également introduit les boissons alcoolisées sur le territoire brésilien. La caipirinha, alcool créé dans les “engenhos” (les moulins), en est l’exemple parfait : c’est un dérivé de l’eau de vie portugaise.  

Les fêtes junines

Au-delà de la gastronomie, l’influence portugaise s’étend aux fêtes populaires du pays. L’une des périodes les plus importantes au Brésil sont les fêtes junines, les fêtes se déroulant au mois de juin. Ces fêtes sont fortement liées aux fêtes païennes européennes. Celles-ci étaient réalisées afin de repousser les mauvais esprits qui pourraient nuire à la moisson. Elles se sont ensuite intégrées à la religion chrétienne au fur et à mesure que le Christianisme a pris de l’ampleur en Europe et ont fini par s’introduire dans le calendrier festif catholique.

Très répandues dans la péninsule hibérique, les “festas juninas” sont arrivées en Amérique du Sud par le biais des colonisateurs. Elles deviennent une tradition au Brésil à partir du 16éme Siècle. Avant, elles portaient le nom de “festas joaninas” en référence à Saint Jean, un saint très populaire dans le Nordeste du Brésil.

Au Brésil comme au Portugal, ces fêtes sont habituellement célébrées dans un “arraial”, un grand espace extérieur spécialement décoré pour l’occasion. Le Nord-Est du Brésil étant une région aride et sèche, il est très important alors pour les habitants de remercier les Saints. Par exemple, Saint Jean Baptiste est remercié pour les pluies qui sauveront les récoltes. Pendant ces fêtes, des plats traditionnels sont proposés et la musique s’entend à des kilomètres à la ronde.  

Une autre tradition liée à ces fêtes au Brésil : le mât de São João (Saint Jean). Celui-ci est élevé pour l’occasion et 3 drapeaux y sont accrochés. Ils représentent chacun d’entre eux les saints liés à cette fête : Santo Antônio (Saint Antoine), São João, et São Pedro (Saint Pierre).

Autres influences culturelles

La langue portugaise, qui est aujourd’hui parlée par presque tous les habitants du pays, est l’héritage portugais le plus évident pour la culture brésilienne. Elle s’est mélangée aux dialectes indigènes locaux qui eux ont disparus petit à petit par la suite. Cependant, la langue portugaise a été influencée par l’une des langues parlées par les indigènes. En effet, le Tupi, parlé par les indigènes du littoral, est le dialecte local ayant le plus influencé la langue portugaise. Ceci a entraîné ce que l’on connaît aujourd’hui comme étant le portugais du Brésil !

La religion catholique, croyance de la majorité de la population, est aussi la conséquence de la colonisation. Le catholicisme, profondément ancré au Portugal, a légué au Brésil les traditions du calendrier religieux, avec ses fêtes et processions. Le catholicisme est de nos jours pratiqué par 65% des Brésiliens. C’est le pays le plus catholique au monde, avec 88% de sa population étant chrétienne. 

En outre, l’influence portugaise s’étend plus largement sur la culture tels que dans la musique, l’architecture ou encore l’art. Effectivement, l’urbanisation des villes brésiliennes est fortement inspirée des modèles portugais et notamment avec l’horizontalisation des villes. Le Portugal a également introduit au Brésil le maniérisme, la renaissance, le baroque et le néo-classicisme.

Le Brésil, un berceau lusophone de l’économie

Aujourd’hui, le Brésil est la neuvième économie mondiale avec un PIB ayant atteint plus de 1 900 milliards en 2019. Le pays profite à présent de ses diverses ressources minérales et d’une industrie bien diversifiée. Beaucoup disent que c’est grâce à l’impact de la langue portugaise et des liens entre les anciennes colonies portugaises. En effet, le portugais est la neuvième langue la plus parlée au monde, avec plus de 230 millions de locuteurs.C’est aussi la langue officielle de 9 pays répartis sur l’Amérique du Sud, l’Europe, l’Afrique et l’Asie.

Envie de s’expatrier au Brésil ? Lisez cette article ! Plus d’infos également, ici.

close
Agence de traduction traductions dans de nombreuses langues

Ne manquez pas nos astuces !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

lemos

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :
Berlin Translate hat 4,91 von 5 Sternen 421 Bewertungen auf ProvenExpert.com