Les réseaux sociaux et les expatriés

Arrêter
Berlin Translate
Les réseaux sociaux et leur place dans la vie d’expatrié

Les réseaux sociaux ont changé la vie des expatriés.

Selon les statistiques, 56% des gens utilisent les réseaux sociaux tous les jours de manière très active en y passant en moyenne 1h30 par jour en France.

La montée en puissance des réseaux sociaux se retrouve également dans la vie des expatriés.

Les réseaux sociaux

– entre les expatriés :

Aujourd’hui, d’un simple clic, ils peuvent trouver tous les bons plans dont ils ont besoin, cela facilite grandement la solidarité entre les expatriés. 

Avant, pour se retrouver en soirée ou en sortie entre expatriés il fallait se renseigner auprès de l’ambassade. Désormais des groupes existent par centaines. Sur le réseau numéro 1 Facebook, 92 millions d’expatriés sont organisés par pays ou par communauté. Les Français y possèdent leur groupe dans presque tous les pays du monde souvent sous le nom de « les Français aux Pays-Bas » ou « Français en Nouvelle-Zélande ». Ce dernier fait partie des plus conséquents, rassemblant plusieurs dizaines de milliers de membres. Cet aspect de partage et d’entraide est très positif, il permet de favoriser de nouvelles rencontres.

Mais attention à se pas se renfermer dans une communauté, l’expatriation c’est aussi s’ouvrir aux étrangers et à de nouvelles cultures.

– avec le reste du monde :

Concernant les contacts facilités avec les proches restés au pays, le rôle des réseaux sociaux est à double tranchant. Avant les réseaux la coupure de communication était nette car les appels étaient onéreux et le courrier mettait du temps à arriver. Aujourd’hui la coupure n’existe plus, les expatriés restent connectés à leur pays d’origine et à leurs proches principalement grâce à WhatsApp et Messenger ou bien encore Instagram pour poster toutes leurs aventures et leurs découvertes. En effet, les messages sont instantanés et les visio conférences d’une facilité déconcertante. Cette notion de partage constant peut avoir un aspect négatif, le fait de toujours vouloir montrer et prouver que l’on fait des choses. Maintenir un lien fort avec le pays d’origine peut entacher la qualité de l’expatriation. 

Tout cela peut encore poser la question de l’impact des réseaux sociaux : positif ou négatif ? 

Si vous souhaitez en savoir d’avantage sur la vie d’expatrié n’hésitez pas à regarder nos nombreux articles sur le sujet.

close
Agence de traduction traductions dans de nombreuses langues

Ne manquez pas nos astuces !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Florian Ravaux

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :
Berlin Translate hat 4,95 von 5 Sternen 420 Bewertungen auf ProvenExpert.com