Préparez votre visa pour votre expatriation en Espagne

Arrêter
Berlin Translate

Un climat doux, des plages, des fêtes, une excellente gastronomie et des gens sympathiques. Tout cela se trouve en Espagne et c’est pour cette raison que c’est une des destinations d’expatriation les plus désirables, que ce soit pour travailler ou étudier. Pour une expatriation en Espagne réussie, vous aurez très probablement besoin d’un visa de travail. Nous vous expliquons ici les différents types de visas de travail existants.

Les visas de travail en Espagne

Si vous êtes un citoyen de l’UE ou de l’EEE, on peut dire que vous avez de la chance ! Vous n’avez besoin ni de visa, ni de permis de travail ou encore de confirmation d’emploi.

De même, si vous vivez dans un des nouveaux États membres de l’UE, vous n’avez pas non plus besoin de visa. Ces citoyens peuvent demander une carte de séjour en Espagne, qui comporte le número NIE. Il faut un NIE pour presque tout en Espagne, vous connaîtrez mieux ce numéro que votre propre nom ! Avec cette numéro, vous pourrez déclarer vos impôts, ouvrir un compte bancaire, etc. Selon la loi, vous pouvez rester en Espagne pendant 90 jours et, si vous n’avez pas trouvé d’emploi, vos pouvez demander une prolongation de votre séjour.

Si vous n’êtes pas un citoyen de l’UE ou de l’EEE, vous devez préalablement demander un permis de travail, un visa et un visa d’entrée. Une fois que vous avez trouvé un emploi, votre employeur doi demander votre permis de travail. N’oubliez pas que ce permis doit être renouvelé au bout d’un an. Ensuite, votre visa de travail et de séjour peuvent être deliverés. Après cinq ans de résidence, vous pourrez faire une demande de résidence longue durée. En fonction de la duré du travail, vous devrez demander un type de visa. Pour plus de renseignements, vous pouvez également consulter les différent types de visas existants.

Les visas touristiques en Espagne

La plupart des personnes originaires des pays hors UE ou EEE ont besoin d’un visa. Toutefois, certains en sont exemptés. Ces pays son les suivants : Andorre, Argentine, Australie, Brésil, Brunei, Canada, Chili, Costa Rica, El Salvador, États-Unis, Guatemala, Honduras, Israël, Japon, Malaisie, Mexique, Monaco, Nicaragua, Nouvelle-Zélande, Panama, Paraguay, République de Corée, Saint-Marin, Singapour, Uruguay et Venezuela. Si vous le souhaitez, vous pouvez consulter la liste complète sur le site web des Affaires étrangères espagnoles.

Si vous ne résidez dans aucun de ces pays, vous devez demander un visa à l’ambassade d’Espagne de votre pays d’origine. Il existe deux types de visas : le visa de courte durée (séjour de moins de 90 jours) et le visa de longue durée (plus de 90 jours).

Les visas d’études en Espagne pour votre expatriation en Espagne

Les citoyens de l’UE, de l’Islande, du Liechtenstein, de la Norvège et de la Suisse n’ont pas besoin d’autorisation ou de visa pour résider, étudier ou travailler en Espagne. Toutefois, pour toutes les autres nationalités, il est nécessaire de demander un visa étudiant.

Il existe deux types de visas, les visas à court terme et les visas à long terme. La première permet d’étudier en Espagne pendant une période comprise entre 91 et 180 jours. La seconde doit être demandée si vous comptez rester plus de 180 jours et vous devez également demander une carte d’étudiant dans le mois qui suit votre arrivée. Cette procédure doit être effectuée auprès de l’Office des étrangers du pays dans lequel vous résidez.

Pour demander un visa étudiant, vous devez accomplir les formalités à l’ambassade d’Espagne dans votre pays avant de partir. Nous vous recommandons de consulter le site web de l’ambassade, car les conditions de demande varient selon le pays d’origine. Bien qu’il puisse y avoir de légères différences dans chaque pays, veuillez préparer les documents suivants :

  • Le formulaire de demande de visa dûrement rempli (vous pouvez le télécharger sur le site de l’ambassade de votre pays);
  • Passeport;
  • Carte d’identité;
  • Photo;
  • Attestation de l’établissement d’enseignement oú vous allez étudier;
  • Billet d’avion (aller-retour, dans le cas d’un séjour de moins de 180 jours);
  • Assurance médicale de voyage;
  • Preuve de logement.

Coût d’un visa

Le visa coûte entre 75 et 100 USD, qui doivent être payés à l’ambassade. La période de résolution est généralement comprise entre 7 et 15 jours civils.

Pour plus d’informations, nous vous suggérons de consulter le site web du consulat, après votre arrivée en Espagne. Si vous avez également besoin d’une traduction certifiée de vos diplômes, n’hésitez pas à nous le demander. Nous vous souhaitons un agréable voyage !

close
Agence de traduction traductions dans de nombreuses langues

Ne manquez pas nos astuces !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

tommy

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :
Berlin Translate hat 4,91 von 5 Sternen 421 Bewertungen auf ProvenExpert.com