Agence de traduction Berlin Translate

Comment préparer son site au Mobile First Indexing de Google

Comment préparer son site au Mobile First Indexing de Google

 Au niveau mondial, depuis maintenant plus d’un an, l’usage du mobile a supplanté l’usage de l’ordinateur de bureau. Il semble logique que cela se répercute sur la consultation de sites web à partir des smartphone. De plus Google a annoncé dernièrement qu’il prend « à bras le corps » l’indexation des sites mobiles.

Une mise à jour très importante…

En adoptant cette indexation mobile-first, Google va changer de manière assez radicale sa manière de fonctionner. Le moteur va désormais s’appuyer sur ce que les sites montrent sur smartphone pour classer les résultats, y compris les résultats qui s’affichent sur desktop. Ce n’est pas un petit changement. Pour les sites web, l’enjeu SEO est assez conséquent, car Google ne va plus les voir de la même façon.

Qu’est-ce que le Mobile First Index ?

Pour faire simple, jusqu’à présent les sites web dans leur version desktop étaient indexés par les bots de Google lors de crawls successifs. L’indexation de ces sites était l’index par défaut.

Google a annoncé en 2016 l’indexation prioritaire de la version mobile des sites web. Dans un avenir proche, l’indexation de référence sera désormais celle effectuée par les crawls du bot sur la version mobile.

Rappelons rapidement les deux méthodes les plus courantes de proposer du contenu sur mobile :

  • Proposer à l’utilisateur une version mobile complètement autonome, accessible depuis un sous-domaine (ex.: https://m.exemple.com). L’avantage de cette technique est de fournir à l’utilisateur un contenu particulièrement optimisé sur la forme (optimisation du temps de chargement des pages et de certaines expériences utilisateurs). Cependant, le principal inconvénient est d’administrer et de mettre à jour deux sites web distincts à la fois la version desktop et la version mobile.
  • S’appuyer sur la technologie des media querieset réagencer alors le contenu desktop pour qu’il s’affiche correctement sur les smartphones. C’est la technique la plus répandue, la plus simple à déployer et celle qui semble être recommandée par Google pour le mobile first-indexing.

Optimisez son site mobile pour une indexation future

Google a clairement fait savoir que la méthode à privilégier pour proposer du contenu à destination des utilisateurs mobiles était par le biais d’un site construit en mode « responsive design ».

Néanmoins, passons en revue les points clés pour savoir que votre site mobile est un site mobile dédié ou un site en responsive.

Dans les deux cas, profitez de l’optimisation pour vérifier à la fois le code http de vos pages et les backlinks. L’outil Audit de site de SEMrush est particulièrement efficace pour entamer cette optimisation.

Si votre site mobile est un site en responsive design

Techniquement, si le site desktop est déjà optimisé, peu de changements sont à prévoir.

toutefois, les sites web devraient être construits suivant la technique du Mobile First par opposition à celle majoritaire du « desktop-first ». Or, le plus souvent, les sites web sont construits d’abord pour un usage de bureau (desktop-first), notamment avec l’utilisation des feuilles de styles CSS. Puis, pour la version mobile, on adapte le contenu en redimensionnant, voire en masquant certaines parties de mise en page. Dans ce cas de figure,  le temps de chargement sur mobile n’est pas optimisé, puisque les règles « media queries » se retrouvent typiquement à la fin du fichier CSS.

Prenez également le temps de réagencer votre contenu surtout si vous démarrez d’un site en version « desktop ». En effet, veillez à ce que certains contenus en version mobile soient correctement placés. Par exemple, un formulaire de contact situé à gauche du contenu principal peut être un placement judicieux en version « desktop », tandis qu’en version mobile ce formulaire va se retrouver en haut de la page avant même le contenu principal. Avec un peu de développement, vous pouvez le réagencer assez facilement. Les frameworks évoqués ci-dessus permettent ce type de manipulations juste avec des classes CSS.

Content is king. Encore et encore. Les algorithmes des moteurs de recherche sont de plus en plus sophistiqués, et il est donc crucial de fournir un contenu de qualité accompagné des images et des vidéos. Ne laissez rien au hasard, misez sur le maillage interne, les liens externes et les backlinks

 

Faites traduire vos contenus web dès 0,07 EUR par mot source seulement

Profitez d’une traduction de qualité prenant en compte votre stratégie SEO 

Bénéficiez d’une compétence dans le domaine de la traduction et du référencement naturel 

Comment préparer son site au Mobile First Indexing de Google

 Au niveau mondial, depuis maintenant plus d’un an, l’usage du mobile a supplanté l’usage de l’ordinateur de bureau. Il semble logique que cela se répercute sur la consultation de sites web à partir des smartphone. De plus Google a annoncé dernièrement qu’il prend « à bras le corps » l’indexation des sites mobiles.

Une mise à jour très importante…

En adoptant cette indexation mobile-first, Google va changer de manière assez radicale sa manière de fonctionner. Le moteur va désormais s’appuyer sur ce que les sites montrent sur smartphone pour classer les résultats, y compris les résultats qui s’affichent sur desktop. Ce n’est pas un petit changement. Pour les sites web, l’enjeu SEO est assez conséquent, car Google ne va plus les voir de la même façon.

Qu’est-ce que le Mobile First Index ?

Pour faire simple, jusqu’à présent les sites web dans leur version desktop étaient indexés par les bots de Google lors de crawls successifs. L’indexation de ces sites était l’index par défaut.

Google a annoncé en 2016 l’indexation prioritaire de la version mobile des sites web. Dans un avenir proche, l’indexation de référence sera désormais celle effectuée par les crawls du bot sur la version mobile.

Rappelons rapidement les deux méthodes les plus courantes de proposer du contenu sur mobile :

  • Proposer à l’utilisateur une version mobile complètement autonome, accessible depuis un sous-domaine (ex.: https://m.exemple.com). L’avantage de cette technique est de fournir à l’utilisateur un contenu particulièrement optimisé sur la forme (optimisation du temps de chargement des pages et de certaines expériences utilisateurs). Cependant, le principal inconvénient est d’administrer et de mettre à jour deux sites web distincts à la fois la version desktop et la version mobile.
  • S’appuyer sur la technologie des media querieset réagencer alors le contenu desktop pour qu’il s’affiche correctement sur les smartphones. C’est la technique la plus répandue, la plus simple à déployer et celle qui semble être recommandée par Google pour le mobile first-indexing.

Optimisez son site mobile pour une indexation future

Google a clairement fait savoir que la méthode à privilégier pour proposer du contenu à destination des utilisateurs mobiles était par le biais d’un site construit en mode « responsive design ».

Néanmoins, passons en revue les points clés pour savoir que votre site mobile est un site mobile dédié ou un site en responsive.

Dans les deux cas, profitez de l’optimisation pour vérifier à la fois le code http de vos pages et les backlinks. L’outil Audit de site de SEMrush est particulièrement efficace pour entamer cette optimisation.

Si votre site mobile est un site en responsive design

Techniquement, si le site desktop est déjà optimisé, peu de changements sont à prévoir.

toutefois, les sites web devraient être construits suivant la technique du Mobile First par opposition à celle majoritaire du « desktop-first ». Or, le plus souvent, les sites web sont construits d’abord pour un usage de bureau (desktop-first), notamment avec l’utilisation des feuilles de styles CSS. Puis, pour la version mobile, on adapte le contenu en redimensionnant, voire en masquant certaines parties de mise en page. Dans ce cas de figure,  le temps de chargement sur mobile n’est pas optimisé, puisque les règles « media queries » se retrouvent typiquement à la fin du fichier CSS.

Prenez également le temps de réagencer votre contenu surtout si vous démarrez d’un site en version « desktop ». En effet, veillez à ce que certains contenus en version mobile soient correctement placés. Par exemple, un formulaire de contact situé à gauche du contenu principal peut être un placement judicieux en version « desktop », tandis qu’en version mobile ce formulaire va se retrouver en haut de la page avant même le contenu principal. Avec un peu de développement, vous pouvez le réagencer assez facilement. Les frameworks évoqués ci-dessus permettent ce type de manipulations juste avec des classes CSS.

Content is king. Encore et encore. Les algorithmes des moteurs de recherche sont de plus en plus sophistiqués, et il est donc crucial de fournir un contenu de qualité accompagné des images et des vidéos. Ne laissez rien au hasard, misez sur le maillage interne, les liens externes et les backlinks

[ratings]

 

Retrouvez nos autres articles sur le SEO

Berlin Translate - Votre agence de traduction au coeur de Berlin
Le choix des mots-clés en SEO - Agence de traduction

Le choix des mots-clés en SEO

Conseils SEO 3: Le choix des mots-clés avec Berlin Translate Qu’il s’agisse de vos textes en francais ou bien dans...

Comment préparer son site au Mobile First Indexing de Google

Comment préparer son site au Mobile First Indexing de Google

Comment préparer son site au Mobile First Indexing de Google  Au niveau mondial, depuis maintenant plus d’un an, l’usage du...

COMMENT CRÉER SON SITE INTERNET INTERNATIONAL

Comment créer son site internet international

Nos conseils SEO Berlin Translate Sujet 1: Comment créer son site internet international Comment créer son site internet international ✓...

Berlin Translate Übersetzungsbüro Berlin Beglaubigte Übersetzung Übersetzung deutsch englisch Anonym hat 4,66 von 5 Sternen 551 Bewertungen auf ProvenExpert.com