Agence de traduction Berlin Translate

Roumanie – Vivre en Roumanie – Conseils pour les expatriés

Vivre en Roumanie

Avec son caractère naturel et ses nombreux paysages intacts, ainsi que sa philosophie de vie, la Roumanie est un pays particulièrement intéressant pour les retraités ou les personnes qui n’ont pas à exercer une profession sur place.

Trouver un logement

Avec des loyers relativement bas, le pays est particulièrement attrayant pour les personnes possédant un revenu français. Notez toutefois que les salaires sont bien moins élevés qu’en France. Pour les logements, il est judicieux de vivre dans les zones rurales qui sont plus abordables que la capitale, Bucarest. Ces régions sont également idéales pour les expatriés souhaitant acheter un bien immobilier puisque les prix y sont moindres. Vous pouvez facilement chercher un logement depuis chez vous, sur Internet.

Permis de séjour

Dès que vous emménagez en Roumanie, vous devez vous enregistrer auprès de la police locale, dans les 15 jours suivant votre arrivée. Pour obtenir un permis de séjour, vous devrez présenter les documents suivants : une preuve d’une adresse en Roumanie (un contrat de location ou un titre de propriété), un passeport, une preuve de souscription à une assurance maladie, un relevé de compte qui a un solde créditeur d’au moins 300 €. L’assurance maladie est réglementée par l’État et 6,5 % de vos revenus sont versés au fonds de santé du gouvernement roumain.

Trouver un emploi

Trouver un emploi peut également se faire via Internet. En principe, des travailleurs qualifiés sont recherchés dans tous les secteurs. De nombreuses entreprises françaises se sont maintenant également installées dans le pays, mais les salaires sont assez bas. Cependant, vous devrez obtenir une autorisation de travail valable 6 mois et qui peut, par la suite, être renouvelée à plusieurs reprises. Cette autorisation doit être demandée conjointement avec l’employeur.

Démarches administratives

Pour ouvrir un compte, vous n’aurez besoin que de votre carte d’identité ou de votre passeport, et aucuns frais particuliers ne doivent être couverts. L’enregistrement d’une voiture est également simple et la taxe de circulation est peu élevée, ce dont profitent de nombreux Italiens et Grecs. Il suffit de se rendre au bureau d’immatriculation local, qui conserve les documents originaux, d’informer le bureau d’immatriculation français et de détruire les plaques d’immatriculation françaises dans les 90 premiers jours suivant l’introduction de la voiture, avant qu’ils ne délivrent les plaques d’immatriculation roumaines et les documents du véhicule.

De manière générale, il est conseillé de faire traduire vos documents importants en roumain, car les autorités n’acceptent souvent que les documents dans la langue nationale.

Berlin Translate Das Übersetzungsbüro in Berlin: beglaubigte Übersetzung & Fachübersetzung Anonym hat 4,91 von 5 Sternen 396 Bewertungen auf ProvenExpert.com