Agence de traduction Berlin Translate

Thaïlande – Vivre en Thaïlande – Conseils pour les expatriés

Vivre en Thaïlande

Bien que la Thaïlande soit un pays très accueillant avec une énorme variété de paysages, d’espèces animales et végétales, elle n’est pas populaire auprès des immigrants en raison de la difficulté de la procédure de visa.

Les différents visas

En principe, un visa d’affaires ou un visa annuel vous permettent d’entrer dans le pays si vous avez l’intention d’y travailler ou d’y vivre. Le visa d’affaires permet de séjourner un maximum de 90 jours dans le pays.
Pour pouvoir le prolonger, vous aurez besoin de plusieurs documents. En effet, votre employeur devra demander un document au bureau de l’immigration et vous devrez également fournir la demande de visa, l’original du passeport ainsi qu’une copie de la première page, une photo de passeport biométrique faite il y a moins de 6 mois, une copie de la confirmation de vol, une lettre d’invitation de l’entreprise thaïlandaise indiquant l’activité et la période pour laquelle vous êtes embauché, l’extrait du registre du commerce de la société et le droit de visa.
Pour un visa annuel, encore plus de documents sont requis et vous devez être retraité ou âgé de plus de 50 ans. Ce visa est alors valable pour un an. Si vous devez quitter le territoire pendant cette période, le visa se renouvelle pour une durée d’un an, à chaque fois que vous entrez à nouveau sur le territoire.
Pour pouvoir en faire la demande, vous avez besoin des documents suivants : 2 demandes de visa dûment remplies ; l’original du passeport valable pour au moins 18 mois supplémentaires ainsi que 2 copies de la première page ; 2 photos d’identité biométriques ; une copie de la confirmation de vol ; 2 copies du certificat de pension ainsi que son original. Le montant mensuel de la pension doit être supérieur à 1 500 € net, si ce n’est pas le cas, vous devez avoir des avoirs d’au moins 20 000 € et présenter 2 copies des relevés bancaires des trois derniers mois. Vous devrez aussi fournir un certificat de santé du médecin de famille (original et copie), qui doit dater d’il y a moins de 3 mois ; un certificat de police (original et copie), qui doit également dater de moins de 3 mois ; un CV en langue anglaise (original et copie) ; une preuve d’assurance maladie étrangère pour la durée du séjour et enfin payer les frais de visa de 175 €.

Trouver un emploi et un logement

L’économie thaïlandaise se tourne de plus en plus vers le secteur des services. Les salaires y sont également moins élevés qu’en France, ce qui a également un impact sur le coût de la vie, qui est lui aussi nettement inférieur. Par conséquent, ce pays est particulièrement attrayant pour les retraités et pour les personnes financièrement indépendantes. En Thaïlande, le rôle du tourisme ne cesse de croître. Toutefois, l’industrie reste le secteur le plus important de l’économie. Les secteurs de la construction automobile, la production d’acier, la fabrication d’équipements électroniques, l’industrie textile et la transformation de produits agricoles restent également importants. Vous pouvez chercher un emploi en ligne avant votre départ. Il en va de même pour les logements. Veuillez noter que les étrangers ne peuvent devenir propriétaire de biens immobiliers en Thaïlande. Vous pouvez commencer par effectuer quelques recherches sur Internet. Malheureusement, il est également presque impossible de trouver un emploi qui permet de gagner le salaire utopique requis pour obtenir un permis de travail.

Démarches administratives

L’immatriculation d’une voiture, elle, est relativement simple. Cela vaut également pour l’ouverture d’un compte. Vous devrez uniquement fournir une confirmation de résidence de l’Office de l’immigration.

En règle générale, il est conseillé de faire traduire les documents importants par un traducteur certifié, et ce, avant votre départ.

Berlin Translate Das Übersetzungsbüro in Berlin: beglaubigte Übersetzung & Fachübersetzung Anonym hat 4,91 von 5 Sternen 396 Bewertungen auf ProvenExpert.com