Agence de traduction Berlin Translate

États-Unis – Vivre aux États-Unis – Conseils pour les expatriés

Vivre aux États-Unis

Le pays de l’Oncle Sam a toujours été une des destinations par excellence pour les expatriés du monde entier. Pourtant, depuis les attentats terroristes du 11 septembre 2001, les États-Unis ont considérablement renforcé leur réglementation en matière d’immigration et Donald Trump a encore fortement limité le nombre d’immigrants.

La « green card » et les différents visas

Les démarches pour obtenir la carte verte sont longues et fastidieuses. Cette green card peut s’obtenir de deux façons : vous pouvez soit la demander auprès du Consulat Général des États-Unis à Paris ; soit vous inscrire à la loterie des visas, où 55 000 cartes vertes sont tirées au sort chaque année, dont près de 25 000 sont remises à des Européens. Dans chaque cas, vous devez fournir les mêmes documents, ce qui vous permet d’économiser le coût de l’inscription à la loterie. Si votre demande est acceptée, vous devrez fournir divers documents et passer une visite médicale. Pour augmenter vos chances, il faut détenir un diplôme d’études secondaires ou au moins un diplôme d’études secondaires et avoir suivi une formation professionnelle complémentaire. Les certificats d’école et de formation font également partie des documents requis. Vous devrez également fournir un certificat de bonne vie et mœurs, et un solde bancaire positif avec suffisamment de réserves pour financer le voyage aux États-Unis et quelques mois de vie sur place. La carte verte permet de résider de façon permanente aux États-Unis.

Si vous ne souhaitez émigrer que pour une période limitée, d’autres moyens plus efficaces existent : un visa, soit comme stagiaire, soit comme fille au pair, soit pour divers autres emplois. Vous pouvez améliorer vos chances d’obtenir une carte verte si vous souhaitez investir une somme importante aux États-Unis, si vous avez un contrat de travail permanent avec une entreprise américaine ou si vous avez un conjoint américain. Si un des cas cités ci-dessus s’applique à votre situation, vous pouvez directement poser une candidature auprès du U.S. Citizenship and Immigration Services à Paris. Dans tous les cas, vous devrez également présenter votre certificat de naissance et vous serez interrogé par le personnel du consulat. La carte verte n’est valable que pendant trois mois. Il est donc conseillé de préparer ce que vous pouvez avant de la recevoir, car cette période est relativement courte. Les immigrants recommandent également de ne pas quitter le territoire américain, au cours de la première année suivant l’immigration, bien qu’en théorie vous ne deviez passer que six mois dans le pays pour être autorisé à y avoir votre résidence principale. Si vous recevez une carte verte, vous devrez vous radier des registres en France et conserver le certificat de radiation en lieu sûr, car il est nécessaire.

La vie aux États-Unis

Il est difficile de comparer le coût de la vie aux États-Unis par rapport à la France à cause de différents facteurs. Les soins de santé américains coûtent, par exemple, extrêmement cher par rapport aux autres pays industrialisés. En général, lorsque vous travaillez, votre employeur vous inscrit dans une assurance collective financée partiellement par lui-même ou entièrement par les employés. Mais l’étape la plus importante pour pouvoir vivre aux États-Unis, après l’obtention d’un permis de séjour, est de demander un numéro de sécurité sociale auprès de l’administration de la sécurité sociale. Ce numéro devra être indiqué sur toutes sortes de formulaires, que ce soit des déclarations fiscales ou des contrats d’électricité. Si vous disposez de revenus stables, vous pourrez facilement ouvrir un compte bancaire. Quant au permis de conduire, le permis français reste valable pendant 3 mois. En revanche, si vous souhaitez séjourner plus longtemps sur le territoire américain, vous devrez passer le permis de conduire américain, car il sert également de carte d’identité. Si vous souhaitez importer votre voiture aux États-Unis, vous devrez obtenir un « certificate of title » auprès de la douane américaine. Ce document est comparable au certificat d’immatriculation délivré en France. Pour les véhicules neufs, un « certificate of origin » est également requis. Ce dernier sert de preuve quant à l’origine du véhicule.

Il est conseillé de faire traduire vos documents importants par un traducteur professionnel, et ce, avant votre départ.

Trouver un emploi et un logement

En ce qui concerne le marché du travail, les cadres et autres employés de haut rang gagnent plus aux États-Unis. En principe, le marché du travail français est assez semblable à celui aux États-Unis. Par conséquent, les personnes titulaires d’un diplôme universitaire et possédant plus de deux ans d’expérience professionnelle ont plus de chances de trouver un emploi que les personnes non qualifiées. Étant donné que les salaires sont plus élevés pour les postes de direction, le pays est attrayant pour les personnes travaillant dans les domaines des sports, des arts, des affaires et des sciences. Comme un contrat de travail à durée indéterminée augmente considérablement les chances d’obtenir une carte verte, il est conseillé de chercher un emploi avant de faire votre demande. Comme dans les autres pays anglophones, il n’est pas indispensable d’accompagner votre CV et votre lettre de motivation de vos références professionnelles. Il est plutôt conseillé de fournir les numéros de téléphone de précédents employeurs pour que votre futur employeur puisse les contacter. Trouver un endroit pour vivre est également une étape importante du processus d’immigration et peut se faire via Internet.

Pour en savoir plus

Si vous souhaitez en savoir plus sur le pays de l’Oncle Sam, vous pouvez consulter le site officiel du tourisme.

Berlin Translate Das Übersetzungsbüro in Berlin: beglaubigte Übersetzung & Fachübersetzung Anonym hat 4,91 von 5 Sternen 396 Bewertungen auf ProvenExpert.com