Vivre à Istanbul

Arrêter
Berlin Translate

Plus grande ville de Turquie, Istanbul attire expatriés et investissements étrangers. La ville constitue le principal centre financier, commercial et industriel du pays, jouissant d’une économie diversifiée.

Mais Istanbul est avant tout une ville mélange. Géographiquement, l’Europe et l’Asie s’y rencontrent.

Vous avez un rendez-vous de l’autre côté du Bosphore ? Prenez le bateau pour éviter le trafic. Envie de vous échapper un weekend ? Pour 4 lira (1,40 euro en 2018), embarquez dans le ferry qui amène en 1 heure et quelque aux « îles aux princes » – un petit archipel de la mer de Marmara – d’îles sans voitures (sauf celles à chevaux !) et avec une architecture charmante.Istanbul

Un paradis

Istanbul est une ville bien plus moderne que ce à quoi on peut s’attendre. Par bien des aspects, elle est même plus en avance que d’autres villes européennes.

Dans les transports en commun par exemple : Métro et tramway fonctionnent très bien et sont nettement plus propres qu’en France. En même temps, on trouve les dolmuş, ces taxis collectifs qui sont bien plus … comment dire ? … rock’n roll !

Pour le shopping : D’un côté les grands mall à l’américaine, qui rivalisent d’attractions. Et de l’autre, les petits commerces de quartier, et les bazars typiquement orientaux.

Et les buildings hyper modernes qui poussent comme des champignons, à côté de vieilles demeures ottomanes en bois, comme ces yalis qui s’égrènent le long du Bosphore ou les konak éparpillés dans la ville.

C’est un avantage certain, lorsque l’on est expatrié dans un pays comme la Turquie : le coût de la vie y est moins cher. Que ce soit pour le logement, l’alimentation ou les vêtements… Exception faite pour les produits de haute technologie qui sont importés et lourdement taxés. Pour un téléphone ou un ordinateur par exemple, il est plus intéressant de l’acheter en France.Le coût de la vie à l’étranger

Même si Istanbul est gigantesque, il est possible d’y trouver sa place et de se sentir comme un vrai habitant, avec ses quartiers (« sent » en turque) et ses bars à café préférés.

En outre, la Turquie compte un grand nombre d’universités prestigieuses, tant publiques que privées, qui permettent aux étudiants de sélectionner leurs spécialités, grâce au programme de bourses lancé tous les ans. Ce pays attire de nombreux étudiants du monde entier, en raison de la haute qualité de l’enseignement, de la facilité d’inscription, de faibles coûts et de la diversité de choisir les spécialités universitaires.

close
Agence de traduction traductions dans de nombreuses langues

Ne manquez pas nos astuces !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Gulcin

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :
Berlin Translate hat 4,91 von 5 Sternen 421 Bewertungen auf ProvenExpert.com