« Black Friday » : c’est quoi, au juste, ce « vendredi noir » qui gagne la France ?

Berlin Translate

« Black Friday » : c’est quoi, au juste, ce « vendredi noir » qui gagne la France ?

PROMOTIONS – Comme tous les ans ce vendredi 24 novembre, les Américains se rueront dans les magasins au lendemain de Thanksgiving à l’occasion de ce que l’on appelle le « Black Friday », un phénomène que les enseignes implantent chaque année un peu plus en France. Berlin Translate vous explique en quoi consiste cette journée de rabais.

L’heure est aux promos. Célébré jeudi aux Etats-Unis par un jour férié, Thanksgiving sera cette fois encore suivi du fameux « Black Friday » (comprenez « vendredi noir »). Le principe de cette journée très prisée par les Américains ? Des rabais monstres sur internet et dans de nombreux magasins, donnant lieu à de véritables marées humaines, et à une âpre bataille commerciale entre enseignes. Si l’événement ne suscite pas (encore ?) une telle frénésie en France, il tend à s’y implanter un peu plus année après année.

Mais historiquement, d’où vient cette appellation ? Les versions divergent. Certains rapportent qu’au début du siècle, quand la comptabilité se faisait encore à la main, les comptes étaient toujours écrits en rouge, étant donné qu’ils étaient la plupart du temps déficitaires. Une exception toutefois : ce fameux vendredi de l’année au cours duquel les Américains se ruaient dans les magasins pour faire de bonnes affaires. Là, les comptes sortaient du « rouge » (comprendre étaient excédentaires), ce qui permettait aux comptables d’inscrire enfin les chiffres à l’encre noire. D’où le fameux terme de « vendredi noir ».

D’autres voix assurent de leur côté que cette appellation viendrait tout droit de Philadelphie, où le « black Friday » désigne les embouteillages qui suivent systématiquement Thanksgiving.

Des ouvertures dès la veille au soir aux Etats-Unis

Outre-Atlantique, le « Black Friday » donne véritablement le coup d’envoi du shopping de Noël. Certains Etats – comme la Californie – en ont même fait un jour férié, ce vendredi se trouvant entre Thanksgiving (férié à travers tout le pays) et le week-end. De quoi faire un pont prolongé pour de nombreux Américains, et les pousser à la consommation.

D’autant que les marques font tout pour attirer les clients, certains n’hésitant pas à ouvrir leurs portes, ce fameux vendredi, dès 4h du matin, où la veille au soir, à partir de 20h ou minuit. Et à pratiquer des rabais pouvant dépasser facilement les 50%.

Certaines opérations ont toutefois pris une tournure dramatique par le passé : dans un magasin Walmart de Long Island (Etat de New York), en 2008, un employé de 34 ans s’était ainsi fait écraser par la foule.

Le Black Friday est devenu incontournable en France

 Les e-commerçants ont joué les pionniers, mais les magasins rivalisent également de promotions pour attirer les consommateurs. Les bonnes affaires vont de -20% à -70%.

«Le Black Friday est design», clame Habitat. «La Redoute allume tous ses feux», annonce l’e-commerçant. «Youpi Friday», affiche Petit Bateau. À un mois de Noël, le Black Friday – qui a lieu aux États-Unis traditionnellement au lendemain de la fête de Thanksgiving – est devenu un rendez-vous incontournable sur Internet comme en magasins dans l’Hexagone. Partout, les promotions s’échelonnent de -20% à -70%. Dès lundi, des avant-premières ont donné le ton chez Darty comme chez Auchanavec une «Black Friday Week».

«Cet événement a créé un deuxième pic de consommation sur la fin de l’année même s’il y a toujours des gens qui attendent la dernière minute pour faire leurs achats», renchérit Olivier de la Clergerie, directeur général de LDLC.

 

 

close
Agence de traduction traductions dans de nombreuses langues

Ne manquez pas nos astuces !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Florian Ravaux
Breton d’origine, Florian Ravaux a peur d’une seule chose : que le ciel lui tombe sur la tête. Né à Rennes en 1983, Florian a suivi des études de droit en Bretagne à l’université de Rennes 1 ainsi qu’en Allemagne au sein de la Humboldt Universität de Berlin. Au cours de ce cursus, il se spécialise dans le droit européen. Il a également obtenu un master en sciences-politique de l‘institut des hautes études européennes de Strasbourg en partenariat avec Sciences-po Strasbourg.

N'hésitez pas à répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :
Berlin Translate Das Übersetzungsbüro in Berlin: beglaubigte Übersetzung & Fachübersetzung Anonym hat 4,95 von 5 Sternen 419 Bewertungen auf ProvenExpert.com