Expatriation virtuelle

Arrêter
Berlin Translate

Expatriation virtuelle : une nouvelle forme d’expatriation créée par le télétravail.

À cause de la crise sanitaire actuelle, la transition au télétravail a été précipitée dans beaucoup d’entreprises. Certains salariés ont profité de ce cadre pour changer de région ou même encore changer de pays. Présage d’une nouvelle tendance ? Télétravailler depuis l’étranger : une expatriation virtuelle.

Avec la popularisation du télétravail, depuis le début de la crise du Covid-19, de plus en plus de salariés français se laissent tenter par la mobilité. Pour cela, ils font la demande de pouvoir télétravailler à plein temps. 

Selon une étude auprès de 500 Directeurs de Ressources Humaines et de Chef d’entreprises, 86% des entreprises ont reçu des demandes de télétravail en longue distance au cours des derniers mois. 

Cette nouvelle vision du travail et d’appréhender la mobilité est en train de naitre et de prospérer.

Une nouvelle mobilité 

Paradoxalement, travailler depuis chez soi permet une liberté de mouvement accrue. Durant le premier confinement, la plupart des salariés sont restés confinés chez eux. Mais depuis, malgré les déconfinements et confinements successifs, les règles quant au présentiel et au distanciel se sont assouplies. Cela a permis à un certain nombre de personnes de ne pas avoir à se confiner forcément dans leur résidence principale. Cette mobilité pourrait donc permettre d’améliorer les conditions de vie du salarié. En effet, celui-ci n’a plus besoin de vivre en périphérie de son lieu de travail.

Sur les 86% des entreprises ayant reçu des demandes de télétravail longue distance au cours des derniers mois, 74% y ont donné une réponse favorable. Cette large majorité de réponses positives témoigne du changement que la crise sanitaire a opéré dans la façon d’envisager le bureau comme lieu de travail. Selon Olivier Desurmont, président et co-fondateur de Cooptalis, « La possibilité du télétravail depuis n’importe quel endroit de la planète pourrait redessiner la cartographie du monde du travail entre les pays ».

De quoi séduire les jeunes générations 

Cette tendance à l’expatriation est très présente au sein des jeunes générations. Les jeunes recherchent plus de flexibilité dans leurs conditions de travail. C’est l’évolution logique d’un monde de plus en plus tourné sur la liberté et les facilitées créées par l’informatique et les réseaux. Les pays et entreprises auraient donc tout intérêt à s’adapter. De fait, ils doivent éviter une « pénurie des cerveaux ».

Comme abordé dans d’autres articles sur l’expatriation, la quête de soi, le bien-être intérieur et les bienfaits psychologiques de l’expatriation sont fortement recherché par les nouvelles générations qui entrent sur le marché du travail. Cette tendance a donc vocation à devenir une banalité.

Faciliter l’expatriation

Cette notion d’expatriation personnelle et non professionnelle peut permettre de moins appréhender son départ. Garder un pied dans la vie en France et garder une stabilité professionnelle peut rassurer et laisser pleinement l’individu profiter de son expatriation pour son loisir. Cette notion d’expatriation virtuelle est donc amener à se développer et devenir une future normalité.

close
Agence de traduction traductions dans de nombreuses langues

Ne manquez pas nos astuces !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Florian Ravaux

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :
Berlin Translate Das Übersetzungsbüro in Berlin: beglaubigte Übersetzung & Fachübersetzung Anonym hat 4,95 von 5 Sternen 419 Bewertungen auf ProvenExpert.com