Expatriées aux Émirats Arabes Unis : cinq choses à savoir

Arrêter
Berlin Translate

Lorsque l’on s’expatrie au Moyen-Orient, certaines questions récurrentes remettent en question notre désir de changer de vie. C’est d’autant plus le cas pour une femme qui souhaiterait s’y installer seule : l’influence religieuse très forte aux Émirats Arabes Unis implique une certaine différence entre les hommes et les femmes. Qu’en est-il de la sécurité des expatriées ? Voici mon expérience. 

Le dromadaire, animal phare de la faune émirienne.
Le dromadaire, animal phare de la faune émirienne.

1) Pas besoin de porter le voile

Contrairement à d’autres pays du Moyen-Orient comme l’Iran ou l’Arabie Saoudite, le port du voile n’est pas obligatoire ni pour les musulmanes ni pour les femmes d’autres confessions. Si la plupart des émiriennes portent le hijab et l’abbaya (grande robe noire et ample), les expatriées ne sont pas invitées à le faire, sauf lors de la visite des mosquées. 

Dans les lieux publics comme les malls, on privilégie les vêtements qui couvrent les genoux ou les épaules, au risque de recevoir quelques regards désapprobateurs ou même de devoir quitter l’endroit. Avoir un petit gilet dans son sac est utile voire nécéssaire : il permet également de se protéger de la clim ! 

Pas de soucis cependant à la plage ou dans les parcs aquatiques, on peut sortir le bikini sans soucis. Il en va de même dans les boîtes de nuit ou autres clubs, où les tenues moins sévères sont tolérées. 

En revanche, ce traitement s’applique surtout aux femmes blanches : les femmes noires, arabes ou racisées seront davantage jugées si elles portent des tenues courtes. 

Dans les faits cependant, la plupart des touristes ne respectent pas toujours ces règles de bienséance et de bonne conduite. Il en revient aux expatrié·es de montrer l’exemple !

La Grande Mosquée d'Abu Dhabi
La Grande Mosquée d’Abu Dhabi

2) Le métro offre un wagon réservé aux femmes

Récemment actif et ultra-moderne, le métro aérien dessert de nombreux endroits phares du pays et permet d’éviter le trafic intense. Il offre une voiture exclusivement réservée aux femmes, permettant à celles qui voyagent seules de se sentir plus à l’aise. 

Pas d’inquiétude : si vous êtes en groupe ou en famille, il n’est pas obligatoire de se séparer. Les femmes sont bienvenues dans les wagons communs, même seules. À chacune d’apprécier l’endroit où elle passe son trajet. Les wagons féminins sont souvent très remplis, attention aux heures de pointe. 

Pour ce qui est des bus, il n’y a pas de séparation. Pour les taxis, il est possible de réserver les taxis family qui sont exclusivement conduits par des femmes.

Les femmes expatriées ont parfaitement le droit de conduire.  

Le métro aérien de Dubaï
Le métro aérien de Dubaï

3) Un sexisme discret mais bien réel

Comme dans tous les pays, le sexisme est bien présent. Il n’est pas rare d’écoper de regards insistants ou désagréables, que l’on apprend vite à ignorer.

Il arrive également que, si vous vous trouvez avec un groupe d’amis, un interlocuteur masculin s’adresse exclusivement à eux sans considérer les femmes présentes. L’autre revers de la médaille, c’est une certaine insistance pour vous aider à porter vos courses ou ce genre de choses. Ce comportement est généralement perpétré par les travailleurs asiatiques (Indiens ou Pakistanais notamment, qui consistent l’ensemble de la main d’œuvre). Les émiratis sont plus discrets, et les européens fidèles à eux-mêmes. 

J’ajouterai que d’une manière générale, il vaut mieux éviter les démonstrations d’affection dans les lieux publics. Se tenir la main est à éviter, de même que les embrassades fusionnelles ; s’embrasser est proscrit. 

Le sexisme touche aussi les hommes : se promener torse-nu est très mal vu, les tenues correctes sont également exigées.

Un pays de diversité !
Un pays de diversité !

4) La sécurité est optimale

La peine de mort est encore en vigueur aux EAU. Malgré le climat d’insécurité du Moyen-Orient, le pays se présente comme havre de paix loin des conflits : ainsi, les agressions sont rares (du moins lorsqu’on est une femme blanche européenne).

Voyager seule est tout à fait possible si l’on respecte les us du pays. Les taxis ou Uber sont parfaitement cordiaux, et les EAU ont cet avantage incompréhensible que l’Europe lui envie : il n’y a pas de vols. On peut laisser son sac sans surveillance à la plage, il y sera toujours en sortant de l’eau. Le taux de criminalité est l’un des plus faibles au monde, et les forces de l’ordre sont réputées très efficaces (même s’il est rare de les croiser dans l’espace public). Il y a des caméras absolument partout, même dans les rues.  

Ces informations sont évidemment avec des pincettes : les statistiques peuvent être manipuler pour vendre le pays comme destination de rêve. Néanmoins, pour ma part, après quatre ans d’expatriation, je n’ai jamais été témoin d’agression physique ou verbale. Il en va de même pour mon entourage proche. 

avant de vous expatrier…

Quelques informations utiles

Faire traduire vos documents officiels

Contrats, diplômes, permis de conduire : attention à bien être en règle !

Se renseigner auprès du consulat

Santé, animaux, élections, pandémie ? Restez au courant de toutes les actualités.

Prévoir un budget immobilier

Acheter, louer au mois ou à l’année ? Hôtel, villa, compound ? Renseignez-vous sur le marché immobilier.

Prévoir des activités

Il y a toujours plein de choses à faire à Dubaï. Voici les activités les plus populaires.

5) Il y a des différences entre les émirats

Composés de sept émirats (Abu Dhabi, Dubai, Sharjah, Ajman, Um al-Qaiwain, Ras al-Khaimah et Fujairah), les EAU ne sont pas tous au même niveau en termes de tolérance et d’ouverture culturelle. Pour ce qui est des remarques évoquées plus haut, elles s’appliquent sans souci à Dubai et Abu Dhabi, les plus occidentaux des sept émirats. Sharjah est réputé pour être plus conservateur, bien qu’une partie des expatriés y réside également. Ajman se place au même niveau que Sharjah, plus strict mais tolérant. 

Pour ce qui est des trois émirats restants, mon expérience ne me permet pas de me prononcer : je ne m’y suis rendue que rarement. D’après ce que je sais, les mêmes règles s’y appliquent (pas de voile obligatoire, conduite autorisée, vêtements amples conseillés), mais les expatriés européens y étant moins nombreux, il est possible que d’autres recommandations implicites soient en vigueur. 

L'hôtel Burj al Arab - sept étoiles
L’hôtel Burj al Arab – sept étoiles

Pour conclure…

Malgré ces quelques règles à respecter, les EAU s’imposent comme une destination sûre pour les femmes, qu’elles voyagent seules ou non. Le pays est riche d’activités et de culture, le visiter sera inoubliable. 

close
Agence de traduction traductions dans de nombreuses langues

Ne manquez pas nos astuces !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

louisemulheim

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :
Berlin Translate Das Übersetzungsbüro in Berlin: beglaubigte Übersetzung & Fachübersetzung Anonym hat 4,95 von 5 Sternen 419 Bewertungen auf ProvenExpert.com