Contactez directement un chef de projet français sur Berlin au 0049(0)30 994048 16
Le saint Nicolas

Le saint Nicolas

Le saint Nicolas

La légende de Saint Nicolas

Saint Nicolas est né à Patare vers environ 270 en Turquie. Il devint évêque de Myre. Il meurt vers 329 un 6 décembre. Pendant sa vie, plusieurs miracles se sont passés, notamment la légende de trois petits enfants attrapés par un boucher, tués et sauvés par Saint Nicolas. C’est la légende que l’on a le plus retenu sur Saint Nicolas. Elle a ainsi donnée la naissance à des chansons.

La Saint-Nicolas en Allemagne

La Saint-Nicolas est célébrée le 6 décembre. En Allemagne, c’est une fête pour les enfants. Saint Nicolas distribue des chocolats dans les chaussures pour tous les enfants la nuit du 5 au 6 décembre.

Le 6 décembre c’est un jour très attendu pour les enfants. Ce jour là, les enfants se réunissent et chantent une chanson pour appeler Saint-Nicolas. Chaque enfants s’avance vers Saint-Nicolas au milieu de la pièce et doit dire s’il a été sage pendant l’année. Il est récompensé par un petit sac en forme de botte dans lequel se trouve des friandises, une brioche en forme de bonhomme avec des yeux en raisins sec.

Le Père Fouettard

Le Père Fouettard est né au 16ème siècle. Il s’appelle « Knecht Ruprecht » en Allemagne. Le Père Fouettard porte des bottes noires, un long manteau noir et une barbe rousse ou noire.

Le Père Fouettard punit les enfant qui n’ont pas été sages et les terrorise en leur donnant des coups de fouet le jour de la St Nicolas. Les enfants l’entendent arriver de loin avec son fouet qui claque. Le Père Fouettard peut offrir aussi des cadeaux bizarres comme de la moutarde, du charbon, des pommes de terre ou des oignons.

Le nom du Père Fouettard en Alsace est « Hans Trapp », au Luxembourg c’est « Housecker », en hollande « Zwate Piet », en Rhéannie et en Silésie c’est « Pelzbock » et en Autriche, on l’appelle « Krampus ».

Saviez-vous que si le mythe est aussi présent dans l’Est de la France, c’est à cause de la bataille de Nancy, comme le rappelle ici France Bleu. René II, duc de Lorraine, affronte en 1477 l’armée de Charles le Téméraire. Il place ses troupes sous la protection de Saint-Nicolas et triomphe. Depuis cette victoire, le saint restera attaché à cette région

translate