“Kleider machen Leute”

“Kleider machen Leute”- L’expression allemande expliquée

L’expression idiomatique allemande ” Kleider machen Leute” pourrait se traduire en francais par l’habit fait l’homme ( à ne pas confondre avec l’expression l’habit ne fait pas le moine). Cette expression signifie que l’aspect extérieur d’une personne, ses habits, son allure etc. influencent l’image qu’on lui donne. À cet égard l’expression française “l’habit ne fait pas le moine” pose le même constat tout en mettant l’accent sur le fait que l’apparence peut être trompeuse.

“Kleider machen Leute”Explication de l’expression allemande:

Enfin les vacances d’été ! Delphine, notre traductrice préférée et son petit ami Florian profitent du temps ensoleillé sur Berlin pour aller à la plage. La Spree est un endroit populaire à Berlin pour prendre le soleil et se baigner, surtout pendant la période des vacances.

Dès qu’ils ont étalé leurs serviettes de plage et se sont mis à l’aise, une voix joyeuse retentit : “Salut Delphine! Bonjour Florian !” Un homme corpulent leur sourit amicalement alors qu’il passe devant eux habillé en maillot de bain vert et avec un matelas gonflable rose sous le bras, un bière dans l’autre et des claquettes avec chaussettes pour couronner le tout. ( et oui, on est en Allemagne).

Delphine regarde l’homme avec perplexité, mais Florian lui dit en souriant : “Bonjour, Herr Seewald ! Lorsque l’homme a disparu de son champ de vision, Florian demande à Delphine : “Tu n’as pas reconnu notre directeur? “Non, pas du tout ! Eh oui “Kleider machen Leute”.. répond Delphine, qui ne voit généralement que le directeur en costume-cravate à l’agence de traduction.

“Kleider machen Leute”: Dès le XVIe siècle, les gens savaient que les habits avaient une importance particulière. Notamment pour faire bonne impression

Le dicton “Kleider machen Leute” exprime que l’effet d’une personne dépend aussi de la façon dont elle est habillée. Parce que les gens sont souvent jugés avant tout sur leur apparence, notamment pour la première impression. Dans certaines professions, par exemple, un certain code vestimentaire s’applique : dans les banques, par exemple, les employés portent souvent un costume-cravate, alors que sur un chantier, cette tenue serait totalement déplacée.

Gottfried Keller reprend cette idée au XIXe siècle dans son livre intitulé “Kleider machen Leute”. Ce dernier raconte l’histoire d’un apprenti tailleur qui est pris pour un comte à cause de ses vêtements élégants et qui exploite cette situation jusqu’à ce que la supercherie soit enfin révélée. Cette histoire montre à quel point les gens peuvent facilement être aveuglés par les apparences extérieures telles que les vêtements. C’est aussi de cette manière que les fraudeurs parviennent souvent à gagner la confiance d’autres personnes en utilisant une apparence différente et à obtenir ainsi des avantages. Le dicton lui-même est cependant beaucoup plus ancien : le dicton “Kleider machen Leute” a même été trouvé dans des histoires datant du 16ème siècle – c’est-à-dire vieilles de plus de 400 ans ! Comme quoi même les ancêtres allemands étaient coquets.

Vous aimez cet article ? Retrouvez tous nos expressions allemandes expliquées.

translate
Berlin Translate Übersetzungsbüro Berlin Beglaubigte Übersetzung Übersetzung deutsch englisch hat 4,34 von 5 Sternen 274 Bewertungen auf ProvenExpert.com