La traduction français / allemand : un travail complexe

La traduction français / allemand : un travail complexe

La traduction français / allemand est un travail complexe qui demande de nombreuses connaissances étant donné que chaque langue possède des particularités. Que ce soit de l’allemand vers le français ou du français vers l’allemand, connaître le vocabulaire dans les deux langues n’est bien évidemment pas suffisant pour traduire. Nous avons donc décidé de vous faire une petite sélection de ces particularités pour que vous puissiez comprendre pourquoi.

 

  • La structure des phrases

Le premier problème lors de la traduction de textes vers le français ou l’allemand est la structure des phrases. En effet, en allemand, il est possible de trouver le verbe tout à la fin de la phrase (suivant le type de phrase et sa structure). Ainsi, il est impossible de traduire la phrase petit à petit en la lisant comme cela serait possible en français. De plus, en allemand, si la phrase ne commence pas par le sujet, il est très probable qu’il y ait une mise en relief. Cela veut dire que vous allez souvent retrouver en allemand l’information la plus importante au tout début de la phrase. Pour traduire ce type de phrase en français, il faudra alors trouver des techniques pour insister sur ce mot. Mettre le mot le plus important de la phrase en premier n’est pas toujours possible en français.

 

  • Le sujet impersonnel

Il est fréquent en allemand de trouver des phrases avec le sujet impersonnel « es ». Il existe de très nombreuses façons de traduire ce mot en français suivant le contexte. Le traducteur devra savoir analyser le contexte et trouver ce qui fonctionne le mieux. En français, « es » peut devenir « on » ou il peut être remplacé par un autre sujet qui est sous-entendu en allemand par exemple.

 

  • Les articles définis / indéfinis

Comme nous venons de le voir pour le sujet impersonnel « es », les articles allemands ne se traduisent pas non plus toujours de la même façon en français. En allemand, les articles « die/der/das », « ein/eine/einer » et toutes leurs déclinaisons sont les articles les plus souvent utilisés. Le démonstratif est beaucoup plus souvent utilisé en français qu’en allemand. Ainsi, l’article défini « die/der/das » peut devenir en français « le/la/l’ » ou « ce/cette ». Tout dépend du contexte. Il est aussi possible en allemand, dans certains contextes, de n’utiliser aucun article. Ceci n’est pas possible en français. Ainsi, lors de la traduction de noms sans article, le traducteur français sera amené à faire un ajout d’article avec « le/la/l’ ».

 

Nous avons donc pu nous rendre compte des différences entre le français et l’allemand, ce qui peut rendre compliqué le travail de traduction dans les deux sens. Mais ne vous inquiétez pas ! Si vous avez besoin d’une traduction du ou vers le français et du ou vers l’allemand, il vous suffit de contacter Berlin Translate. Des experts en traduction sont là pour s’occuper de tout !

close
Agence de traduction traductions dans de nombreuses langues

Ne manquez pas nos astuces !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Florian Ravaux
Breton d’origine, Florian Ravaux a peur d’une seule chose : que le ciel lui tombe sur la tête. Né à Rennes en 1983, Florian a suivi des études de droit en Bretagne à l’université de Rennes 1 ainsi qu’en Allemagne au sein de la Humboldt Universität de Berlin. Au cours de ce cursus, il se spécialise dans le droit européen. Il a également obtenu un master en sciences-politique de l‘institut des hautes études européennes de Strasbourg en partenariat avec Sciences-po Strasbourg.

N'hésitez pas à répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :
Berlin Translate hat 4,91 von 5 Sternen 421 Bewertungen auf ProvenExpert.com