Qu’est-ce-qu’une transcréation ?

Arrêter
Berlin Translate

Qu’est-ce-qu’une transcréation et en quoi se distingue-t-elle d’une traduction classique ?

Traduction vs. transcréation

Pour mieux appréhender le terme de transcréation, voyons dans un premier temps, ce qu‘est réellement une traduction.

Le process de traduction consiste à traduire dans une langue-cible ce qui est exprimé dans une langue-source. Cela parait évident et c’est aussi ce que la plupart des gens répondraient, si on leur demandait de décrire ce qu’est une traduction.

Au-delà de cette évidence, le traducteur ou la traductrice doit recourir à son propre savoir-faire et à sa capacité de jugement pour réaliser une traduction (à l’exception des traductions factuelles et univoques) et ainsi rendre au mieux la quintessence du texte original et ce que l’auteur a effectivement voulu exprimer.

L’expression orale est subtile, nuancée, au contraire des sciences mathématiques par exemple, où un résultat ne peut être que juste ou erroné. Il est donc impossible que deux traducteurs ou traductrices différent(e)s traduisent de la même facon des textes pourtant identiques.

Il s‘avère que plus un texte original est abstrait, plus les différences de traductions sont importantes, n’enlèvant rien à la justesse ou à l’exactitude de chacune.

La traduction d’un poème par exemple laisse plus de marge d’interprétation que cette du mode d’emploi d’un grille-pain: Pendant que le premier texte est le fruit d’émotions et d‘un ressenti personnel, le second consiste en une série d’instructions sans équivoque.

Pour résumer et sans vouloir paraître prétentieux, une traduction s’apparente plus à la réalisation une oeuvre d’art qu’à la transformation mécanique d’une langue en une autre. Ceci explique aussi pourquoi les traductions par ordinateur sont à prendre avec précaution.

Voilà pour la traduction, mais qu’est-ce-que la transcréation et en quoi se différencie-t-elle de la traduction ?

La transcréation consiste à traduire et recréer un texte original dans une nouvelle langue, tout en veillant à ce que le texte conserve sa justesse et sa conformité au contexte auquel il est destiné.

La personne faisant une transcréation doit non seulement saisir parfaitement le sens souhaité par l’auteur, mais aussi s’affranchir de traduire le texte original mot à mot, voire même d’y apporter des modifications importantes.

La plupart de projets de transcréation se réalisent en collaboration avec le service Marketing

Pour illustrer mes pensées, prenons l’exemple d‘une transcréation de l’anglais américain vers l‘anglais britannique d‘un slogan publicitaire. Oui, vous avez bien lu ! Que vous le croyez ou non, nous sommes souvent sollicités pour travailler de l’anglais américain vers l‘anglais britannique (et inversement). Même si les deux langues de travail des projets de transcréation sont le plus souvent très différentes, le travail dans une seule et même langue.peut parfois présenter un véritable défi. 

Lorsque le prix des téléfax est devenu abordable, l’entreprise fabriquant de nouveaux appareils hyper-rapides avait envisagé de placer le slogan publicitaire „Te rends pas dingue“ sous l’image d‘un employé de bureau stressé et tenant dans la main une pile de lettres urgentes à envoyer

Aux Etats-Unis, l’expression „se rendre dingue“ signifie généralement „disjoncter“ en réfèrence à une série d‘incidents malencontreux provoqués par le stress auquel certains employés de l’US-Postal étaient exposés à la fin du 19ème siècle.

Avec ce slogan publicitaire teinté d’humour noir, l’entreprise voulait suggérer qu’il était préférable d’envoyer des documents par fax plutôt que par voie postale. Faxer des documents permet d‘exclure les risques de retard et les conséquences qu’ils peuvent engendrer. Le slogan n’a jamais vraiment été utilisé, jugé de mauvais goût (avis que nous partagions).

Comment le slogan pouvait-il être adapté de facon créative à l‘anglais britannique ? Il comporte 3 mots, mais le nombre de mots importe peu. Le défi consiste plutôt à transmettre un message identique, alors même qu’aucune traduction directe n’existe et qu’il en résulte un hic culturel.

Notre proposition „Faxe et Relaxe“ a fini par plaîre à la cliente et au client.

Bien que les mots employés sont totalement différents, nous sommes parvenus à véhiculer le même message qu’avec le premier slogan, mais sans la référence culturelle, que le public britannique n’aurait pas comprise.

Cet exemple est très simple, mais j’espère qu’il permet de saisir la différence entre traduction et transcréation.

close
Agence de traduction traductions dans de nombreuses langues

Ne manquez pas nos astuces !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Florian Ravaux
Breton d’origine, Florian Ravaux a peur d’une seule chose : que le ciel lui tombe sur la tête. Né à Rennes en 1983, Florian a suivi des études de droit en Bretagne à l’université de Rennes 1 ainsi qu’en Allemagne au sein de la Humboldt Universität de Berlin. Au cours de ce cursus, il se spécialise dans le droit européen. Il a également obtenu un master en sciences-politique de l‘institut des hautes études européennes de Strasbourg en partenariat avec Sciences-po Strasbourg.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :
Berlin Translate Das Übersetzungsbüro in Berlin: beglaubigte Übersetzung & Fachübersetzung Anonym hat 4,95 von 5 Sternen 419 Bewertungen auf ProvenExpert.com