Comment résister à l’hiver berlinois ?

Berlin Translate

À Berlin, en plein hiver, il n’est pas rare que les températures chutent sous la barre des zéros degrés et atteignent les -10° C voire -20° C pendant la nuit. Avec des températures aussi basses, il est fortement conseillé de se protéger au mieux de la rigueur hivernale. Afin d’éviter de mourir de froid ou de simplement tomber malade, voici quelques précieux trucs et astuces :

  1. Sortir bien couvert

Ce premier conseil semble aller de soi mais encore faut-il savoir l’appliquer. Rien ne sert de mettre un seul gros polaire tricoté par sa grand-mère, il vaut mieux multiplier les couches fines. En effet, même si cela semble paradoxal, la couche d’air froid qui se situe entre chaque couche de vêtements est en réalité un excellent isolant. Pour que cette couche d’air soit suffisamment épaisse, il vaut mieux ne pas non plus trop serrés les couches de vêtements.

  1. Protéger les extrémités

Les extrémités (tête, mains, pieds, oreilles, etc.) sont les parties du corps où l’afflux de sang est, en règle générale, beaucoup moins important et davantage lorsque les températures chutent. Si le sang n’afflue pas, ces zones corporelles ne se réchauffent pas et le corps est donc envahi par cette sensation de froid. Il est ainsi grandement conseillé de bien protéger les extrémités avec des gants, un bonnet et des chaussures bien chaudes.

  1. Varier son alimentation

Si vous pensez qu’il fallait manger gras pour résister au froid, vous avez tort. En réalité, il est préférable de se nourrir de féculents et d’aliments riches en vitamines et en oligo-éléments pour maintenir une bonne température corporelle. Rien ne sert donc de se jeter sur les raclettes et autres fondues, un simple plat de pâtes suffit.

  1. Bien s’hydrater

Quand les températures chutent, il est important de bien s’hydrater, car le froid a tendance à dessécher les muqueuses. Toutefois, contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, les boissons chaudes ne réchauffent pas plus le corps qu’un simple verre d’eau ou de coca. De plus, il est vraiment conseillé d’éviter l’alcool. On pense souvent qu’un grand verre de vodka aide à se réchauffer, mais ce n’est en réalité qu’un leurre. En effet, l’alcool dilate les vaisseaux sanguins, laissant couler davantage de sang, ce qui donne une fausse impression de chaleur. Notre corps ne change donc pas de température, il aura même tendance à se refroidir.

  1. Écouter son corps

Rien ne sert de se forcer à rester dehors. Lorsque des frissons apparaissent, cela signifie que notre organisme lutte et que nos muscles se contractent afin de produire de la chaleur. Si vous restez trop longtemps dans le froid, vous risquez des engelures (lésions provoquées par le gel) voire pire, une situation d’hypothermie (chute de la température corporelle en dessous de 35°C) qui peut être fatale. Lorsque le froid devient trop intense, il vaut donc mieux écouter son corps et aller se mettre au chaud. 

close
Agence de traduction traductions dans de nombreuses langues

Ne manquez pas nos astuces !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Florian Ravaux
Breton d’origine, Florian Ravaux a peur d’une seule chose : que le ciel lui tombe sur la tête. Né à Rennes en 1983, Florian a suivi des études de droit en Bretagne à l’université de Rennes 1 ainsi qu’en Allemagne au sein de la Humboldt Universität de Berlin. Au cours de ce cursus, il se spécialise dans le droit européen. Il a également obtenu un master en sciences-politique de l‘institut des hautes études européennes de Strasbourg en partenariat avec Sciences-po Strasbourg.

N'hésitez pas à répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :
Berlin Translate hat 4,91 von 5 Sternen 421 Bewertungen auf ProvenExpert.com