Traduction allemand et néerlandais : les caractéristiques de la traduction

Berlin Translate

Traduction allemand et néerlandais : les caractéristiques particulières de la traduction

En tant que langues fortement similaires, l’allemand et le néerlandais ont beaucoup en commun, mais elles possède néanmoins de nombreuses différences dans beaucoup de domaines. Nous avons donc décidé des vous montrer où est-ce que ces deux langues possèdent des différences et donc quelles caractéristiques prendre en compte lors de la traduction.

Les cas:

Une caractéristique fréquemment citée de la langue allemande est l’utilisation de ses 4 cas: le nominatif, l’accusatif, le datif et le génitif. Ces cas donnent tous des informations supplémentaires sur le rôle d’un nom dans une phrase. Malgré son origine dans une langue germanique, le néerlandais a effectivement élimé ces cas au fil du temps, bien qu’ils puissent être vus dans un nombre restreint de phrases défini. C’est un élément essentiel à prendre en compte lors de la traduction d’un texte allemand en néerlandais ou inversement.

Les articles:

L’allemand utilise 3 différentes formes d’articles définis au cas nominatif: der, die, das, pour des noms masculins, féminins ou neutres. Mais cela peut également changer dans les différents cas. En néerlandais, seuls 2 articles définis sont utilisés, « de » et « het », qui dépendent du genre et du nombre du nom. Il existe  plusieurs règles spécifiques dans ce domaine, mais généralement « het » est utilisé pour les noms neutres, tandis que « de » est utilisé pour les noms masculins et féminins ainsi que pour tous les pluriels sans distinction de sexe. Cela doit être pris en compte lors de la traduction, sinon votre lecteur pourrait avoir du mal à comprendre le texte éventuellement traduit.

L’ordre des mots:

Ces deux langues ont généralement des règles similaires en ce qui concerne l’ordre des mots, mais il y a quelques distinctions importantes qui doivent être signalées. Le néerlandais est la langue la plus flexible, particulièrement en termes d’inversion des questions et de l’effet des conjonctions de subordination. En néerlandais, le verbe continuera normalement jusqu’à la fin de la phrase, mais dans le cas où il existe deux verbes, ils peuvent être placés dans l’ordre qui vous semble le mieux, contrairement aux règles plus strictes de l’allemand. En allemand, le verbe qui serait normalement plus tôt dans la phrase sera déplacé à la dernière position. Il est important de garder cela à l’esprit dans les traductions pour que le texte soit aussi précis que possible.

Maintenant que vous en savez plus à propos des questions de traductions entre l’allemand et le néerlandais, pourquoi ne pas lire certains de nos articles sur les caractéristiques de la traduction d’autres paires de langues.

close
Agence de traduction traductions dans de nombreuses langues

Ne manquez pas nos astuces !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Florian Ravaux
Breton d’origine, Florian Ravaux a peur d’une seule chose : que le ciel lui tombe sur la tête. Né à Rennes en 1983, Florian a suivi des études de droit en Bretagne à l’université de Rennes 1 ainsi qu’en Allemagne au sein de la Humboldt Universität de Berlin. Au cours de ce cursus, il se spécialise dans le droit européen. Il a également obtenu un master en sciences-politique de l‘institut des hautes études européennes de Strasbourg en partenariat avec Sciences-po Strasbourg.

N'hésitez pas à répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :
Berlin Translate Das Übersetzungsbüro in Berlin: beglaubigte Übersetzung & Fachübersetzung Anonym hat 4,95 von 5 Sternen 419 Bewertungen auf ProvenExpert.com