Traduction allemand norvégien : les aspects cruciaux de la traduction

Berlin Translate

Traduction allemand norvégien : les aspects cruciaux de la traduction

N’importe qui exigeant une traduction entre l’allemand et le norvégien se demandera souvent en quoi est-ce que ces deux langues différent. Bien qu’elles partagent toutes les deux des racines germaniques, et que leurs vocabulaires aient des origines similaires, il convient de souligner certaines des principales différences essentielles à la traduction.

Les verbes:

En allemand, les verbes sont conjugués en fonction de leur genre et de leur nombre. Cela signifie que toute personne apprenant l’allemand doit appendre comment les verbes changent à la 1ère, 2ème et 3ème personne, à la fois au singulier et au pluriel. Cependant, les verbes norvégiens ne sont pas affectés en genre ou en nombre, ils ont donc tendance à changer pour des temps différents. Par conséquent, les pronoms deviennent plus importants en norvégien afin de montrer qui exécute une action, ils mérient alors une attention particulière lors de la traduction d’un texte du norvégien à l’allemand.

Les dialectes:

Bien qu’il s’agisse de la même langue de base, l’allemand utilisé en Autriche est grandement différent de l’allemand traditionnel utilisé en Allemagne, ce que la plupart des non-locuteurs natifs auraient appris à l’origine, ils risquent donc d’avoir des problèmes lorsqu’ils rencontrent pour la première fois des variations autrichiennes. Il y a un cas similaire avec le norvégien, mais dans un seul pays, la Norvège. Il existe 4 variations dont deux officiellement reconnues comme dialectes principaux; le Bokmål, qui est généralement utilisé au nord et à l’est, et le Nynorsk qui est plus populaire à l’ouest. La majorité des documents écrits sont suscpetibles d’utiliser le Bokmål, il est alors essentiel de vérifier pour éviter d’éventuelles erreurs et confusions et vous devriez procéder de la même manière pour des textes en allemand.

Les cas:

L’allemand utilise un certain nombre de cas différents afin de donner plus d’informations sur le nom et son rôle dans la phrase. Les cas nominatifs, accusatifs, datifs et ggénitifs sont tous couramment utilisés. Le norvégien diffère car le cas datif a effectivement disparu de la langue. Par conséquent, les phrases qui incluent le cas datif devront être adaptées lors de la traduction d’un texte allemand en norvégien.

Maintenant que vous avez lu à propos des aspects cruciaux de la traduction entre l’allemand et le norvégien et inversement, pourquoi ne pas jeter un oeil à certains de nos articles sur les questions de la traduction entre d’autres paires de langues.

 

 

close
Agence de traduction traductions dans de nombreuses langues

Ne manquez pas nos astuces !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Florian Ravaux
Breton d’origine, Florian Ravaux a peur d’une seule chose : que le ciel lui tombe sur la tête. Né à Rennes en 1983, Florian a suivi des études de droit en Bretagne à l’université de Rennes 1 ainsi qu’en Allemagne au sein de la Humboldt Universität de Berlin. Au cours de ce cursus, il se spécialise dans le droit européen. Il a également obtenu un master en sciences-politique de l‘institut des hautes études européennes de Strasbourg en partenariat avec Sciences-po Strasbourg.

N'hésitez pas à répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :
Berlin Translate Das Übersetzungsbüro in Berlin: beglaubigte Übersetzung & Fachübersetzung Anonym hat 4,91 von 5 Sternen 396 Bewertungen auf ProvenExpert.com