Traduction allemand finnois : les caractéristiques principales de la traduction

Berlin Translate

Traduction allemand finnois : les caractéristiques principales de la traduction

Bien que l’allemand et le finnois partagent des caractéristiques similaires, les difficultés dans la traduction ont tendance à venir des différences présentes entre ces deux langues. C’est pourquoi, nous avons décidé de souligner 3 caractéristiques principales à garder à l’esprit lors de la traduction entre l’allemand et le finnois.

Les cas:

Une manière courante pour indiquer le rôle d’un non dans une phrase consiste à utiliser des cas différents. L’allemand utilise le nominatif, l’accusatif, le datif et le génitif. En finnois, la situation est quelque peu plus compliquée puisqu’il y a 15 cas différents. De toute évidence, ces cas n’ont pas tous un équivalent direct en allemand, en particulier les cas partitifs, puisqu’il en existe beaucoup moins. Par conséquent, les phrases prononcées avec ces cas ne peuvent pas être directement traduites et doivent éventuellement être réorganisées.

Les temps:

La formation ainsi que l’utilisation des temps en finnois et en allemand sont largement similaires mais la plus grande différence concerne le temps futur. en allemand, le temps futur est formé en changeant la fin du verbe ou en utilisant « werden » ainsi que l’infinitif. Cependant, en finnois, il n’existe pas de temps futur, le présent est utilisé afin de l’exprimer, ce qui peut présenter certaines difficultés potentielles lors de la traduction d’un texte du finnois à l’allemand.

Les pluriels:

La formation des noms pluriels diffère entre l’allemand et le finnois. Ces deux langues ont tendance à changer la fin d’un nom pour indiquer que le pluriel est utilisé. En allemand, -e, -n et -en sont les fins les plus courantes à ajouter aux noms au pluriel. En finnois, -t est la fin la plus fréquemment observée sur les noms au pluriel. Par conséquent, si vous traduisez un texte finnois en allemand et que le nom se termine par -t, il est alors utile de lire le reste de la phrase afin de vérifier le contexte et s’il peut s’agir du pluriel, par ailleurs le sens de la phrase peut être déformé dans la traduction.

Maintenant que vous en savez plus à propos des principales caractéristiques de la traduction entre l’allemand et le finnois, pourquoi ne pas jeter un coup d’oeil à nos autres articles sur les difficultés de la traduction entre d’autres paires de langues.

close
Agence de traduction traductions dans de nombreuses langues

Ne manquez pas nos astuces !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Florian Ravaux
Breton d’origine, Florian Ravaux a peur d’une seule chose : que le ciel lui tombe sur la tête. Né à Rennes en 1983, Florian a suivi des études de droit en Bretagne à l’université de Rennes 1 ainsi qu’en Allemagne au sein de la Humboldt Universität de Berlin. Au cours de ce cursus, il se spécialise dans le droit européen. Il a également obtenu un master en sciences-politique de l‘institut des hautes études européennes de Strasbourg en partenariat avec Sciences-po Strasbourg.

N'hésitez pas à répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :
Berlin Translate Das Übersetzungsbüro in Berlin: beglaubigte Übersetzung & Fachübersetzung Anonym hat 4,91 von 5 Sternen 410 Bewertungen auf ProvenExpert.com