L’allemand et le polonais : les aspects cruciaux de la traduction

Berlin Translate

L’allemand et le polonais : les aspects cruciaux de la traduction

 

Les différences entre l’allemand et le polonais sont à considérer avec attention si vous souhaitez avoir une traduction de qualité.  En effet, malgré leurs similitudes, ces deux langues européennes diffèrent considérablement dans certains domaines. Nous allons donc analyser certaines de ces principales différences lors de la traduction entre ces deux langues. 

Les origines :

Le polonais est une langue slave, elle a donc une origine considérablement différente de l’allemand qui elle est une langue germanique, et cela veut dire que le vocabulaire de ces deux langues est assez différent bien qu’elles aient quelques mots en commun. Le polonais est plutôt ressemblant au Slovaque de la même manière que l’allemand parlé en Allemagne est plutôt proche de la version suisse de l’allemand. En matière de traduction d’un texte entre ces deux langues, il est important de se rappeler la différence dans le vocabulaire, vous êtes donc conscient qu’un texte en polonais va paraître considérablement différent de l’équivalent en allemand. 

Les articles : 

En allemand les articles sont utilisés ensemble avec les noms, pour indiquer le genre, le nombre, et le cas du nom. Cela se fait soit par l’article défini, qui signifie « le », et en s’adaptant à des formes telles que der, die, das, ou l’article indéfini (ein, eine), qui signifie « a ». Le polonais n’utilise pas les articles mais continue de distinguer 7 cas et de définir comment le nom est utilisé dans la phrase. Le bon choix de cas est donc un facteur important de la traduction entre ces deux langues. 

Les symboles :

Les symboles dans la langue allemande sont relativement simples, les deux points (umlaut), sont utilisés sur certaines voyelles (a,o et u) et cela affecte la prononciation et le sens des mots les incluant. Les symboles utilisés dans la langue polonaise sont plus compliqués ; il y a des symboles variés utilisés sur un nombre de voyelles et de consonnes pour former 9 nouvelles lettres. Cela doit être soigneusement identifié pour traduire avec précision de l’allemand vers le polonais ou vice-versa. 
Maintenant que vous avez lu à propos des aspects cruciaux de la traduction entre l’allemand et le polonais, vous pourriez être intéressés pour jeter un coup d’œil à nos articles sur les principales caractéristiques de la traduction entre d’autres paires de langues.
close
Agence de traduction traductions dans de nombreuses langues

Ne manquez pas nos astuces !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Florian Ravaux
Breton d’origine, Florian Ravaux a peur d’une seule chose : que le ciel lui tombe sur la tête. Né à Rennes en 1983, Florian a suivi des études de droit en Bretagne à l’université de Rennes 1 ainsi qu’en Allemagne au sein de la Humboldt Universität de Berlin. Au cours de ce cursus, il se spécialise dans le droit européen. Il a également obtenu un master en sciences-politique de l‘institut des hautes études européennes de Strasbourg en partenariat avec Sciences-po Strasbourg.

N'hésitez pas à répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :
Berlin Translate hat 4,91 von 5 Sternen 421 Bewertungen auf ProvenExpert.com