Traduction allemand et chinois: les caractéristiques clés de la traduction

Berlin Translate

Traduction allemand et chinois: les caractéristiques clés de la traduction

L’allemand et le chinois (qui dans cet article va plus particulièrement faire référence au mandarin), sont des langues grandement différentes. Et ces différences vont être très importantes pour n’importe qui ayant besoin d’une traduction entre ces deux langues. Nous avons donc décidé de souligner 3 caractéristiques clés dans la traduction de l’allemand vers le chinois ou inversement.

Les temps des verbes:

En allemand, différents temps ont tendance à être indiqués par le changement de la terminaison d’un verbe et/ou par l’ajout d’un auxiliaire. Cette règle et une autre variation sont communes aux langues européennes. Cependant, la langue chinoise utilise une méthode considérablement différente, le verbe ne change pas, le temps est évident d’après les adverbes de temps utilisés ainsi que les particules dans la phrase. En chinois, tous les mots n’ont qu’une seule forme grammaticale, par conséquent les verbes ne changent pas en fonction de l’humeur, du temps et de l’aspect. Il n’y a pas de grammaire entre le singulier et le pluriel d’un nom. Ceci est une clé de la traduction étant une grande différence entre les deux langues.

Les questions:

Lorsque quelqu’un souhaite poser une question en allemqnd, le verbe se place au début de la phrase, à moins qu’un mot interrogatif tel que quoi, comment ou pourquoi ne soit utilisé. L’utilisation d’un point d’interrogation a la fin de la phrase est évidemment un indicateur de question. Le chinois ne change pas l’ordre des mots lors de la formation d’une question, mais utilise les particules afin d’indiquer une phrase interrogative. En traduction, ce point mérite une attention assez particulière afin de s’assurer qu’aucune question n’est oubliée.

Les symboles:

Les deux points placés au-dessus de certaines voyelles (a, o, u) et connus sous le nom de umlaut, sera familier à la vaste majorité de personnes étudiant l’allemand. C’est un aspect important car cela affecte la prononciation ainsi que le sens de n’importe quel mot le comprenant. Dans l’alphabet chinois, plus de 40 000 symboles logographiques sont utilisés et un symbole représente une syllabe ou un concept. Une connaissance pratique de ces symboles est nécessaire pour n’importe qui traduisant du ou vers le chinois.

Maintenant que vous avez eu l’opportunité d’en apprendre d’avantage sur les principales caractéristiques de la traduction de l’allemand vers le chinois ou vice-versa, n’hésitez pas à aller voir certains de nos articles sur les questions de la traduction entre d’autres paires de langues.

 

close
Agence de traduction traductions dans de nombreuses langues

Ne manquez pas nos astuces !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Florian Ravaux
Breton d’origine, Florian Ravaux a peur d’une seule chose : que le ciel lui tombe sur la tête. Né à Rennes en 1983, Florian a suivi des études de droit en Bretagne à l’université de Rennes 1 ainsi qu’en Allemagne au sein de la Humboldt Universität de Berlin. Au cours de ce cursus, il se spécialise dans le droit européen. Il a également obtenu un master en sciences-politique de l‘institut des hautes études européennes de Strasbourg en partenariat avec Sciences-po Strasbourg.

N'hésitez pas à répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :
Berlin Translate Das Übersetzungsbüro in Berlin: beglaubigte Übersetzung & Fachübersetzung Anonym hat 4,91 von 5 Sternen 396 Bewertungen auf ProvenExpert.com